La réforme du bac ne doit pas oublier les sciences de la vie et de la Terre

Notre président, le professeur Marc-André Selosse, est cosignataire de cette tribune publiée dans « Le Monde » du 17 avril 2018.

Alors que notre société est traversée par les questions écologiques et médicales, la faible place accordée aux SVT dans le socle de culture commune de l’actuelle réforme du baccalauréat risque d’entraîner un retard de la France en la matière.

Retrouvez l’intégralité de cette tribune ici (en pdf).

Nous vous encourageons à signer l’appel à soutien.

Réseaux sociaux

Attribution du prix Jussieu 2018

Nous sommes heureux d’annoncer les lauréats du prix Jussieu 2018, attribué pour le meilleur article paru dans Botany Letters en 2017.

João Rocha et ses collègues recevront la somme de 5 000 € pour poursuivre leurs recherches suite à l’article :

Morpho-environmental characterization of the genus Dianthus L. in the Iberian Peninsula: environmental trends for D. pungens group under climate change scenarios

Il a été publié dans le 3e fascicule du volume 164 de notre journal.

https://api.tela-botanica.org/img:002215759O.jpg
Dianthus pungens à Roquefixade (09) par Alain Bigou via Tela Botanica (licence CC-by-sa)

Le comité d’attribution du prix a motivé son choix ainsi :

« …the elevation range associated with each of the taxa of the group has been found to be a determinant of the higher resilience (defined as the diversity of responses to climate changes) of the group. They [the authors] proposed that the Dianthus pungens group should be considered as a species, all taxa within this group being therefore subspecies. The different subspecies displayed various morpho-environmental responses, some of them playing a major role in maintaining effective gene flow among geographically restricted populations. This very thorough study of an ill-defined group yielded innovative results that are highly relevant to some of the questions raised by species adaptation to climatic change. »

L’article lauréat est accessible gratuitement jusqu’en mars 2019.

Lire l’annonce en anglais sur le site de notre éditeur Taylor & Francis.

Réseaux sociaux

Numérisation de l’Herbier du Prince Bonaparte

Nous nous faisons le relaie de cette levée de fonds.

L’équipe de l’Herbier de l’université Lyon 1 ainsi que la Fondation Pour l’Université de Lyon, a mis en place une campagne de financement participatif pour compléter le financement de la collection unique que représente l’Herbier du Prince Roland Bonaparte. Une fois numérisée, cette collection sera accessible à tous et exploitable à l’infini !

Le programme ReColNat en a pris en charge 600000 planches. Afin de compléter ce financement et de numériser cette collection unique dans sa totalité, nous avons lancé une campagne de financement participatif sur la plateforme « FundByU », hébergée par la Fondation Pour l’Université de Lyon. Elle se déroule du 26 février au 13 avril 2018 ici : https://www.fundbyu.org/fr/projects/vers-un-herbier-virtuel-du-xixe-siecle

Chacun peut faire un petit (ou gros ! ) don défiscalisé et profiter de nos contreparties originales (cartes postales, livres, visites de l’herbier, ateliers pour enfant, cocktail dans le palace parisien construit par Bonaparte, fragment d’herbier, …).

[Édition du 20/05/2018 : Le financement est terminé et a été un véritable succès ! Merci à tou·te·s les donatrices et donateurs pour leur soutien.]

Retrouvez le détail de cette campagne et des vidéos bonus sur le site de la levée de fonds :

https://www.fundbyu.org/fr/projects/vers-un-herbier-virtuel-du-xixe-siecle

Réseaux sociaux

Projet « Flore de France » : actualité de juin 2006

Ce projet initié durant le second semestre 2001 par la Société Botanique de France vient combler un vide ; en effet, les dernières flores pratiques de terrain de France remontent à 1976 (flore du CNRS) et 1961 avec l’ouvrage de Paul Fournier resté une référence.

Le projet est piloté au sein du Conseil par Bruno de Foucault, Faculté de Pharmacie de Lille 2, avec la collaboration de Jean-Marc Tison et d’un collectif d’auteurs, membres ou non de la Société Botanique de France. Il s’agit d’une œuvre bénévole. Signalons, cependant, que la participation à l’ouvrage aura pour les auteurs valeur de publication en tant que collaboration à un ouvrage scientifique collectif.

Le travail est placé sous l’autorité d’un Conseil scientifique de validation comprenant :

  • André Charpin

  • Jean-Pierre Demoly

  • Elisabeth Dodinet,

  • Christian Dumas, Président

  • Guy-Georges Guittonneau

  • Philippe Jauzein

  • Jean-Jacques Lazare

  • Valéry Malécot

  • Joël Mathez

  • Jean-Marie Royer

  • Jean-Marc Tison

  • Bruno de Foucault

pour valider les grandes options prises, notamment le système de classification. Le système utilisé suivra, en effet, les apports des récents travaux phylogénétiques sur la base d’APG2. La première réunion du Conseil a eu lieu en juin 2004 et a permis de valider les grandes options prises. La seconde séance du Conseil scientifique s’est tenue le 23 mars 2006. Les validations s’effectuent sous un rythme régulier.

L’éditeur sera la société Biotope spécialisée dans l’édition de manuscrits naturalistes et scientifiques de grande qualité à travers la collection Parthénope. Celle-ci a choisi comme dessinateur François Guiol qui a commencé à réaliser un certain nombre de dessins pour les genres validés.

Les taxons validés à date par le Comité scientifique sont :

  • Les Ptéridophytes

  • Les Gymnospermes (sauf les Pinaceae qui sont en cours de révision)

  • Dans les Monocotylédones, les Cypéracées

  • Dans les Dicotylédones, toutes les familles sauf les Rosaceae (hors Rubus), les Brassicaceae, les Fabaceae qui sont en cours de validation et les Apiaceae (en cours de révision).

Les Asteraceae et les Poaceae restent à faire, de même que certains genres dans les Myrtaceae (Eucalyptus), les Rosaceae (Rubus) et les Onagraceae (Oenanthera).

Les Orchidaceae (famille rédigée selon la deuxième édition du volume de la collection Parthénope), doivent être révisées.

Au total, à ce jour, 925 genres sont réalisés ou en cours de validation sur un total d’environ 1190 pour 177 familles.

Un comité de pilotage a été créé en juin 2006 afin de coordonner la partie rédaction avec le volet édition. La première réunion a permis de valider la charte graphique et d’établir un calendrier pour sa publication que nous espérons possible dans le courant de 2011.

 

Réseaux sociaux